[ Page : 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 ]

BREAK

BREAK

Vincent Tanguy

from 22/10/2015 to 15/11/2015

Gleichapel présente le deuxième volet de l’exposition de Vincent Tanguy à l’occasion de la Foire Internationale d’Art Contemporain 2015. Intitulé Break, cet ensemble de photographies représente des stands de galeries d’arts vidés numériquement de leurs oeuvres. Cette série a été réalisée par l’artiste aux horaires de fermeture du Grand Palais lors de la précédente édition de la FIAC. 

Présentée en même temps que cet événement majeur, ces photographies donnent à repenser ces espaces d’expositions préfabriqués, provisoires et standardisés en dehors de leurs contextes initiaux. La singularité de ces espaces, caractérisée par les oeuvres présentées, semble disparaître au profit d’ersatz. Il révèle l’organisation de ces contenants en y substituant leurs contenus. Ainsi l’artiste interroge l’espace même : celui de l’exposition, du white cube, de la galerie d’art et de ce qui s’y passe. Vincent Tanguy met en lumière ces systèmes qui gravitent autour d’une même énergie et conclut sa première recherche sur l’espace d’exposition du Gleichapel. 

« Il y a quelques années, j’ai remarqué quelque chose ; notre vie, notre fonctionnement en société gravite autour d’une énergie, d’une matière similaire à un trou noir. La série Break est une tentative de matérialisation de cette énergie, à l’échelle du monde de l’art. »  -Vincent Tanguy

_______________ 

Gleichapel is pleased to present the second part of Vincent Tanguy’s exhibition on the occasion of FIAC 2015. Entitled Break, this second stage consists of a series of photographs that portray exhibitors stalls from which the artworks were digitally emptied. The series was made within the walls of the Grand Palais during closing hours of FIAC’s precedent edition.

Presented at the same time of this major event, the photographs permit the viewer to rethink the spaces of prefabricated exhibitions that are provisional and standardised outside of their initial context. The singularity of these spaces characterised by the works presented, seem to disappear to the benefit of substitution. It reveals the organisation of the container by replacing its contents. Thus the artist interrogates the space itself: that of the exhibition, the white cube, the art gallery or that which has passed.

Vincent Tanguy sheds light on these systems which gravitate around the same energy and concludes his first research on the exhibition space within Gleichapel’s walls in Paris.

“A few years ago, I noticed something; our life, our social behaviour, gravitates around energy, a matter akin to a black hole. The Break series is an attempt to materialise this energy on the scale of the art world”    -Vincent Tanguy

[ Page : 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 ]